Directeur général de l'OMS : La République du Congo peut transformer ses soins de santé primaires en un modèle pour d'autres pays.

Brazzaville, 27 juillet 2018 - Le Directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a salué l'engagement de la République du Congo à renforcer son système de santé par l'approche des soins de santé primaires, lors d'une visite de trois jours dans le pays d'Afrique centrale, qui se termine le 27 juillet.

"Les soins de santé primaires sont le fondement de la couverture médicale universelle ", a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus. "La plupart des problèmes de santé peuvent être réglés au niveau primaire, où le coût des soins est faible et les bénéfices de sauver des vies sont élevés. Je vous félicite donc de mettre l'accent sur les soins de santé primaires et si vous agissez rapidement, la République du Congo peut devenir un modèle pour les autres nations".

Lors de sa première visite officielle dans le pays depuis son élection au poste de Directeur général de l'OMS l'année dernière, le Dr Tedros a rencontré le Président Denis Sassou Nguesso, qui a déclaré que la santé est une priorité dans les plans de développement du pays. Malgré un ralentissement économique, le gouvernement a considérablement augmenté ses investissements dans le secteur de la santé, passant de 5 % en 2017 à 13 % en 2018.

La ministre de la Santé et de la Population, Jacqueline Lydia Mikolo, a fait visiter au Dr Tedros et au Dr Matshidiso Moeti, Directeur régional de l'OMS pour l'Afrique, le Centre de santé intégré de Moukondo à Brazzaville. L'établissement offre une gamme de services, y compris des vaccins, des diagnostics, des soins curatifs et prénatals à plus de 34 000 résidents.

"Tous les Congolais devraient avoir un établissement de soins de santé primaires à distance de marche de leur domicile ", a déclaré la ministre de la Santé et de la Population, Jacqueline Lydia Mikolo. "Les soins de santé primaires ainsi que l'accès aux médicaments et la santé maternelle et infantile sont les principales priorités en matière de santé pour le Congo.

Le Dr Tedros a également rencontré la première dame, Madame Antoinette Sassou Nguesso, qui est un ardent défenseur du Centre national de drépanocytose, situé à l'hôpital universitaire de Brazzaville. Il a félicité la Première Dame pour son engagement.

Bien que l'OMS ait un bureau de pays au Congo, Brazzaville est également le siège du bureau régional de l'organisation pour l'Afrique, qui a appuyé le Congo par le biais de plus de 30 missions dans des domaines prioritaires identifiés par les autorités sanitaires. Les experts régionaux ont contribué à l'élaboration d'un plan national de santé, mobilisé des ressources internationales, mis en œuvre des programmes prioritaires tels que la santé maternelle, infantile et adolescente, ainsi que des programmes de vaccination. 

Le Dr Tedros a visité le bureau régional, où il a tenu une réunion publique avec le personnel.

"Nous sommes fiers de vous accueillir en tant que compatriote africain dans ce bureau ", a déclaré le Dr Moeti. "Nous reconnaissons qu'il s'agit de la région où les problèmes de santé sont les plus profondément enracinés et le bureau régional s'est réinventé pour relever ces défis. Ces réformes ont fait une différence considérable dans l'amélioration de la culture organisationnelle interne et de l'efficacité des opérations.  Le contrôle rapide de la récente épidémie d'Ebola en République démocratique du Congo n'est que la preuve la plus récente de la capacité, de l'engagement et de l'innovation qui ont lieu ici".

Avant sa mission en République du Congo, le Dr Tedros et le Dr Moeti ont participé à un événement à Kinshasa, marquant la fin de l'épidémie d'Ebola, deux mois et demi seulement après sa première déclaration publique par les autorités sanitaires de la RDC. Les trois quarts des 360 personnes déployées pour l'intervention Ebola provenaient de la région.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
For Additional Information or to Request Interviews, Please contact:
OKA Sakuya

WHO Health Emergency Programme, Africa
Tel: +242 06 508 1009
Email: okas [at] who.int

Collins Boakye-Agyemang

Acting Communications Adviser
Tel: + 242 06 520 6565
Email: boakyeagyemangc [at] who.int

Jean-Claude Moussoki

Communications Officer ai
WHO Congo
Tel: +242 06 624 9763
Email: moussokij [at] who.int