Mission d’évaluation du Choléra et de la CPS : Le Ministre de la Santé Publique, le Secrétaire d’Etat à la Santé et le Représentant ai de l’OMS en visite de travail dans les Régions de l’Extrême-Nord et du Nord-Cameroun

 Le Ministre de la Santé Publique, Monsieur André Mama Fouda, a effectué une visite de travail du 13 au 14 septembre 2018, respectivement dans les Régions de l’Extrême-Nord et du Nord Cameroun. L’objet de cette visite était d’une part d’évaluer le niveau de réponse à l’épidémie de choléra dans la Région du Nord et de préparation dans celle de l’Extrême-Nord, et d’autre part d’évaluer la campagne de Chimio Prévention du paludisme Saisonnier (CPS) dans les deux Régions qui est à son troisième cycle de l’année en cours.

La mission d’évaluation était constituée du Ministre de la Santé Publique et du Secrétaire d’Etat à la Santé Publique chargé de la lutte contre les Epidémies et les Pandémies, Monsieur Alim Hayatou, accompagné des autorités administratives de chacune des Régions, du Représentant ai de l’OMS, Dr Phanuel Habimana et du Directeur de la Lutte contre la Maladie, les Epidémies et les Pandémies, Dr Alain Etoundi et des autres partenaires.

Dans ce sillage, la mission d’évaluation, s’est rendue dans les Régions de l’Extrême-Nord et du Nord pour évaluer le niveau de préparation et de réponse à l’épidémie de choléra. En effet, depuis le 18 mai 2018, le Cameroun fait face à une épidémie de choléra dont les premiers cas ont été notifiés par le District de Santé (DS) de Mayo Oulo (Région du Nord) dans l’Aire de Santé de Guirviza frontalière avec le Nigéria voisin qui était déjà en épidémie. Au 16 Septembre 2018, un total de 310 cas ont été enregistrés au niveau national avec 27 décès dont 26 décès dans la Région du Nord et 1 décès dans la Région du Centre. La létalité globale est estimée à 8,7%. De tous les cas enregistrés, 33 cas ont été confirmés au laboratoire dont 28 cas dans la Région du Nord, 4 cas dans la Région du Centre et 1 cas dans la Région du Littoral. Depuis cette date, la Région du Littoral est la nouvelle Région en épidémie, avec un lien épidémiologique avec la Région du Nord. Actuellement, seule la Région du Nord continue d’enregistrer des cas suspects.

Dans la Région de l’Extrême-Nord, le Ministre et sa suite ont été rassurés du niveau de préparation et de prévention d’une éventuelle épidémie de choléra. L’emphase a par la suite été mise dans la Région du Nord, qui est la plus atteinte avec 9/15 DS en épidémie et un taux de létalité de 10,9 %. Pour toucher la réalité du doigt, l’équipe d’évaluation a effectué une descente de terrain, dans les DS constituant actuellement l’épicentre de l’épidémie de choléra dans la Région, notamment à Guider (14 cas et 2 décès) et à Pitoa (79 cas et 04 décès). Au cours de ces descentes de terrain, les Unités de Prise en Charge des cas ont été visitées, les circuits des malades parcourus et une session de travail tenue avec les Equipes Cadres de chaque District en présence des élus locaux et des leaders traditionnels.

Au terme des visites de terrain, une séance de travail s’est tenue dans les services du Gouverneur de la Région du Nord. Il en est sorti que le niveau de réponse n’est pas optimal et devrait être amélioré. Ainsi, il a été recommandé, sous le leadership du Gouverneur, de renforcer les aspects de coordination par une intervention multisectorielle, d’améliorer la prise en charge des cas et de renforcer la mobilisation sociale et la communication pour stopper l’épidémie. En supplément des appuis techniques déjà fournis par l’OMS par le déploiement de trois experts (01 épidémiologiste, 01 gestionnaire des données et 01 expert en communication de risque), le Ministre de la Santé Publique a annoncé le déploiement de 05 autres épidémiologistes, et l’Unicef d’un spécialiste WASH.

Le Représentant ai de l’OMS, Dr Phanuel Habimana, a saisi cette opportunité pour remettre au Ministre de la Santé Publique, deux hors-bords, sous financement de la Protection Civile et Aide Humanitaire de l’Union Européenne, destinés aux DS de Mada dans la Région de l’Extrême-Nord et de Lagdo dans la Région du Nord. De plus 50 lits cholériques fabriqués localement, ainsi que le matériel de prise en charge des cas ont été ajoutés à ce précieux don pour permettre à la Région du Nord de venir à bout de l’épidémie actuelle le plus rapidement possible.

Dans le même sens, le Ministre de la Santé Publique, Mr André Mama Fouda et sa suite ont évalué la CPS menée au cours des mois de juillet à septembre 2018 dans les Régions de l’Extrême-Nord et du Nord. Dans l’ensemble, la mission d’évaluation s’est dite satisfaite des résultats obtenus, notamment, 1 575 097 enfants traités sur 1 596 035 attendus, soit 98.7 % au premier cycle en juillet 2018 dans les 02 Régions. Rappelons que cette campagne s’inscrit en réponse à la recrudescence saisonnière des cas et décès dus au paludisme chez les enfants de moins de 5 ans en saison pluvieuse dans les régions de l’Extrême-Nord et du Nord. Cette campagne cible ainsi les enfants de 03 à 59 mois et vise à réduire la mortalité et la morbidité due au paludisme chez les enfants.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
For Additional Information or to Request Interviews, Please contact:
Mme Barbara Etoa

NPO/HIP
E-Mail : etoankonob [at] who.int